Le coût mensuel d’une place en maison de retraite médicalisée est de 2.892 euros

Une place dans un établissement médicalisé revient, en moyenne, à 35.000 euros par an, selon une étude publiée le 3 avril dernier. Réalisée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), cette enquête a été menée auprès de 50 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) représentatifs de la variété des options tarifaires et des statuts juridiques. 

Ce sont 2.892 euros mensuels que doivent débourser les pensionnaires, leur famille, l’assurance maladie et les conseils généraux pour une place en Ehpad. 

Les trois postes de dépenses en Ehpad 

La facture d’un hébergement en Ehpad est divisée en trois principaux postes de dépenses : 

L’hébergement : coût annuel de 11.616 euros, soit 33 % du coût total. Pour ce forfait, on peut bénéficier d’une aide au logement via la CAF, d’une aide sociale du département à l’hébergement 

La dépendance : correspond à l’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne et aux activités de maintien du lien social. Coût annuel de 11.245 euros, soit 33 % de la facture. La dépendance est financée en partie par une aide départementale, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA)  calculée selon les ressources de la personne âgée et de son niveau de dépendance. 

Les soins dispensés : coût annuel de 11.844 euros soit 34 % du coût global. Les soins sont entièrement pris en charge par l’Assurance maladie. 

Dépenses à la charge du pensionnaire 

Si une partie des dépenses liées au  placement en Ehpad est couverte par les différentes aides, il reste toutefois des dépenses à la charge du résident et de sa famille. Notamment l’hôtellerie et une partie du forfait dépendance, mais aussi toutes les autres dépenses telles que la télévision, le téléphone ou le coiffeur. 

Selon une récente étude, un hébergement en maison de retraite coûte en moyenne 1.857 euros par mois au pensionnaire, soit 61 euros par jour. Mais, la pension moyenne de retraite s’élevant à 1.102 euros, le compte n’y est pas. Ainsi, un placement en maison de retraite médicalisée correspond en moyenne à 106 % des revenus mensuels d’un foyer de retraités. C’est pourquoi un projet de loi est en préparation. 

Une loi pour « rendre les maisons de retraite plus accessibles » 

Un projet de loi dont le but est de « rendre les maisons de retraite plus accessibles à tous les Français, en particulier les classes moyennes » doit être présenté « dans la seconde moitié du quinquennat » avait promis le gouvernement. 

Michèle Delaunay, constatait, alors qu’elle était encore ministre déléguée chargée des Personnes âgées : « Il y a une telle différence entre la pension moyenne des Français et le coût d’un établissement… Pour les classes moyennes, c’est inaccessible.» 

Le maintien à domicile des personnes âgées sera l’objet d’un autre projet de loi qui doit être présenté très prochainement en conseil des ministres.